Claude Brazeau
ClaudeBrazeau-logo unique.jpg

News / Nouvelles

Portrait, mariage, événements ... un peu de tout :-)

La photographie de mariage - La cérémonie

Il y a de plus en plus de cérémonies qui on lieu hors des églises. Beaucoup de célébrants civils offrent leurs services et se déplacent ou vous voulez.

Un parc, une arrière cour ou un centre spécialisé qui offre des salles de réception dans un décor enchanteur comme Beantown Ranch et Strathmere. Ces cérémonies extérieures sont idéales pour la photographie, la plupart de ces célébrants apprécient les photographes professionnels et savent travailler en équipe.

Ce qui m’amène à vous parler de la première chose à faire lorsqu’on travaille dans une église: aller serrer la main du célébrant. La plupart vous feront sentir bienvenu et vous énuméreront leurs restrictions (il y en a toujours :-) et vous demanderont d’être discret pendant la cérémonie. D’autres, assez rares quand même, vous demanderont de rester en arrière de l’église et de ne pas utiliser de flash.

Lorsque vous rencontrer le couple pour la première fois, vous devrez leur expliquer ce fait: si un célébrant ne veut pas que vous photographiez dans l’église, vous ne pouvez rien y faire, c’est sa maison et ses règles et vous ne devez en aucun cas les ignorer. Si vous le faites, vous risquez de vous attirer les foudres du célébrant, des familles et même du couple lui-même. Je le sais par expérience, ne risquez pas de ternir votre relation avec tout ce beau monde, vous vous en mordrez les doigts durant toute la durée du mariage et bien après.

Personnellement, je crois qu’un professionnel saura rester discret et faire son travail sans déranger la cérémonie. Je comprend que certains ont dépassé les limites mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac.

Juste avant la cérémonie, j’essaie d’amener le marié loin des invités qui arrivent et fait quelques portraits dans cette belle lumière naturelle qui provient des fenêtres de la plupart des églises. Cette même lumière permet de faire de très beau “Candids” avec les enfants qui préfèrent s’amuser à l’arrière de l’église que de suivre tranquillement la cérémonie.

La mariée qui descend l’allée est un moment très important et souvent difficile pour le photographe. Soit les portes de l’églises sont restées ouvertes et on doit s’ajuster ou reculer jusqu’à l’autre bout de l’église ou bien tout le monde décide de faire des photos en même temps et on doit composer avec tous ces flashs qui peuvent venir poser un “flare” sur notre objectif. Habituellement, j’utilise une 200mm pour isoler la mariée de ces gentils paparazzis :-) Je prends aussi des chances de temps en temps et décide d’intégrer le tout dans les photos, portes ouvertes, flashs et invités font souvent partie d’une photo d’un style plus “photojournalistique”.

Pour l’échange des anneaux, je m’approche le plus près possible sans cacher la vue de tout le monde, habituellement entre 6 et 10 pieds du couple. Il ne faut pas oublier de tourner notre objectif vers les parents et les invités à ce moment, c’est le temps de capter les larmes et les beaux sourires.

La partie la moins drôle est la signature des régistres. Difficile d’être créatif à ce moment. J’aime bien aller derrière les mariés et capter les invités en même temps. C’est une photo toujours appréciée. De fait, tout au long de la journée, j’essaie de capter le plus d’invités possible. Jamais un couple ne m’a fait le reproche d’avoir trop de photos de leurs invités :-)

Attention à la sortie… ça va vite et tout le monde veut faire une photo des nouveaux mariés. Là aussi, je  choisis souvent d’intégrer tout le monde dans cette série. La photo traditionnelle sur le perron de l’église est inévitable et on le fait le plus rapidement possible, surtout si il pleut ou s’il fait très chaud. En cas de pluie forte ou de froid, j’aime faire cette photo du jubé avec tout les invités  qui entourent les mariés dans l’église. C’est même mieux que le perron, on peut vraiment voir tous les visages.

Après la photo de groupe, on se dirige vers le site des photos “officielles”.

Pour le photographe:

N’oubliez surtout pas d’aller serrer la main au célébrant avant la cérémonie. Si possible faites-le lorsque le marié est avec lui, il sera plus conciliant avec vous.
Soyez discret et respectueux, ce n’est pas votre “show”.
Entre les temps forts de la cérémonie, cherchez les enfants et n’ayez pas peur de photographier les invités tout en étant discret, bien évidemment.
Prenez votre place sans pousser personne, même si tout le monde veut faire “sa” photo. Vous devez rendre un produit impeccable sans brusquerie.
Dans les moments forts, gardez l’oeil à l’objectif, oubliez votre écran. Le célébrant ne fait pas toujours les choses comme c’est prévu et vous pouvez très facilement manquez une photo importante.
Enlever vos pare-soleil de vos objectifs. C’est le morceau qui se détache le plus souvent par accident et dans une église, ça fait un bruit du tonnerre et c’est très gênant (oui, ça m’est arrivé souvent :-)
Attention à votre iso lorsque vous sortez de l’église, vous n’avez plus besoin de pousser à 1600.

Pour le couple:

N’oubliez pas de parler de votre photographe au célébrant. Souvent, ils acceptent de demander aux invités de rester assis durant la cérémonie pour faciliter la tâche au professionnel. Ce coup de main est toujours très apprécié.

Équipement utilisé pour cette session:

2 boîtiers
Fish-eye
24mm

50mm

85mm

135mm
200mm
Flash SB-900
Monopod

À suivre…

Claude Brazeau MAP (Maître des arts photographiques) est un photographe de mariage et portraitiste d’Ottawa qui a remporté plusieurs prix. Il est membre du PPOC (Professional Photographers of Canada) et détient des accréditations dans quinze catégories. Parmi les prix reçus, il y a entre autres :

- International - Bronze Medalist 2014 PPA (Professional Photographers of America)

- Canada – Best in Class Portrait 2014
- Ontario – Photographe portraitiste de l’année – 2010, 2011 et 2013

- Ontario – Meilleure photo dans la catégorie portrait

- Ontario – Meilleure photo dans la catégorie ‘Beaux-Arts

- Ontario – Préférée du juge

- Ontario – Préférée du public

- Ontario – Meilleure photo dans la catégorie ‘Photo de mariage de style photojournaliste’

- Canada – Meilleure photo dans la catégorie ‘Photo de mariage de style photojournaliste’

Pour plus de renseignements au sujet du PPOC, du MAP, des accréditations et prix www.ppoc.ca